Rédaction culturelle

OLYMPUS DIGITAL CAMERALa rédaction culturelle, qu’est-ce que c’est ? 

Beaucoup de créateurs, de créatrices, d’artistes parlent volontiers de leur travail. Pourtant, pour certain(e)s, il reste difficile de le présenter – de se présenter – par écrit.

Tout art est un langage et l’artiste, lorsqu’elle crée, lorsqu’il crée, est déjà en communication. C’est pourquoi, souvent, “écrire sur soi”, que ce soit sur son travail ou sur soi-même, revient à paraphraser. Les mots ne semblent pas suffisants pour exprimer le fond des choses et sonnent comme une mauvaise traduction, ce qu’ils peuvent être puisqu’ils tentent de traduire littéralement ce que l’objet créé exprime spontanément dans son langage propre.

De plus, immergé(e)s dans leur création, les artistes en ont la plupart du temps une vision intérieure, en sont imprégné(e)s. C’est pourquoi trouver la distance nécessaire afin d’en exprimer le concept, de les décrire ou de créer des liens peut poser problème.

Bref, pour un(e) artiste, pouvoir défendre ses différents projets, exposer ses différents langages – et plus encore dans un but de promotion – pouvoir parler de soi, peut parfois se révéler réellement inconfortable.

C’est là qu’en tant que rédactrice culturelle, je peux apporter mon aide.

En pratique…

Avant toutes choses, il y a une rencontre.

Après un premier contact est fixé un rendez-vous. Lors de celui-ci, vous – le créateur, la créatrice, devrez pouvoir mobiliser le temps nécessaire à me présenter votre travail, œuvres originales ou photos/vidéos/enregistrements audio (…) à l’appui. Vous devrez aussi vous prêter au jeu de l’interview. Si l’objectif de ce tête-à-tête  est de circonscrire le sujet à présenter ainsi que la forme et la finalité du texte, ce moment d’échange,  cette rencontre, est d’une importance essentielle : c’est en effet de nos discussions, de la confrontation de nos points de vue que naîtra réellement le texte dans toute sa singularité.

Notons encore que, s’il s’agit prioritairement de promouvoir votre travail – je suis rédactrice culturelle et non critique d’art – les textes peuvent répondre à différents besoins : communiqué de presse, note d’intention préalable à la remise d’un dossier,  texte de présentation pour le catalogue d’une exposition, pour un site internet, texte promotionnel à destination du public…

Pour terminer, j’aimerais ajouter que je trouve extrêmement enrichissant de plonger  dans l’univers subjectif de chacun d’entre vous, puis de pouvoir écouter l’écho que cette rencontre fait résonner en moi.

Au plaisir, donc, de vous rencontrer.

Laurence Baud’huin
0473/61.44.53
baudhuinlaurence@gmail.com

 

Des exemples ? C’est par ici…

Petits paysages d’écriture chaotique – Monique Dohy https://laurencebaudhuin.wordpress.com/2018/06/04/petits-paysages-decriture-chaotique-monique-dohy

Au-delà de la dystopie, quand l’Art rencontre l’algorithme (@ Secouez-vous les idées / CESEP)
https://laurencebaudhuin.wordpress.com/2018/03/12/au-dela-de-la-dystopie-quand-lart-rencontre-lalgorithme/

Créer pour voir, créer pour être vu (@ Secouez-vous les idées / CESEP) – page 41 ici : https://www.cesep.be/PDF/SECOUEZ/SECOUEZ_112.pdf  ou là : https://laurencebaudhuin.wordpress.com/2017/12/27/creer-pour-voir-creer-pour-etre-vu/

Le Styx rouvre ses portes (@Le Styx) https://laurencebaudhuin.wordpress.com/2017/10/29/le-styx-rouvre-ses-portes

Antonin De Bemels – Un étalage étrangement familier (@ Le Clignoteur) https://wordpress.com/post/laurencebaudhuin.wordpress.com/190

Laetitia Bica – Common Land (@ MAAC) https://laurencebaudhuin.wordpress.com/2017/04/17/laetitia-bica-common-land

Centre de la Gravure et de l’Image imprimée – CESEP http://www.cesep.be/PDF/SECOUEZ/SECOUEZ_108.pdf#page=5

Nadia Kever – With love and colors (@ Le Clignoteur) https://wordpress.com/post/laurencebaudhuin.wordpress.com/161

Philippe Deman – Optinoir https://wordpress.com/page/laurencebaudhuin.wordpress.com/149 et sur son site : http://www.optinoir.be/

Patrice Deweer – Le Feu Follet (@ Le Clignoteur) https://wordpress.com/post/laurencebaudhuin.wordpress.com/89

Patrice Deweer – Le Feu Follet (Préface du livre) https://wordpress.com/post/laurencebaudhuin.wordpress.com/97

Patrice Deweer – Le Feu Follet (Texte inspiré des photos du livre) https://wordpress.com/post/laurencebaudhuin.wordpress.com/108

Véronique Poppe – Cheveu (@ Le Clignoteur ) https://laurencebaudhuin.wordpress.com/veronique-poppe-cheveu/

Sabine Sil – Les écorchées douces (Women are Heroes @ Carte de visite 2016) https://laurencebaudhuin.wordpress.com/sabine-sil-les-ecorchees-douces-women-are-heroes/

Caroline Lemaire – Naufrage (@Engramme – Louise 186) naufrage-caroline-lemaire-2015

Johan Cosijns – Antibodies. (@Le clignoteur) http://wp.me/P70RW5-g

Laurence Skivée – Roma  (@Le clignoteur) http://wp.me/P70RW5-4

Raphaël Decoster – Les animaux et les choses  (@Le clignoteur) http://wp.me/P70RW5-i

Delphine Navez – Sur du rien (@ Le clignoteur) https://laurencebaudhuin.wordpress.com/sur-du-rien-delphine-navez-claire-lavendhomme/

Anouchka Vilain – Petite note biographique pour le magazine Médor https://laurencebaudhuin.wordpress.com/anouchka-vilain-petite-note-biographique-pour-medor/

Advertisements
Aside

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s